Bern (ots) - Le projet de révision de la Loi sur l'égalité LEG présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral est inefficace car il n'impose rien qui ne puisse être évité d'être appliqué par les entreprises de plus de 50 employés. C'est une occasion manquée. Car sans contrôles étatiques de l'analyse interne des salaires réalisée par les entreprises et sans sanctions étatiques dissuasives, cette révision de loi n'est pas à même de faire évoluer les choses sur le front de la discrimination salariale.

Lire la suite...

Lu dans Romandie.com

Droits de la femme encore loin de la lutte finale

Le travail effectué par le femmes dans le cadre du foyer ne fait l’objet d’aucune rémunération ni compensation financière. En fait, cette masse de travail fournie par les femmes à la maison avec leur famille n’est même pas sous évaluée : elle ne l’est pas du tout! Comme elles ne se rendent pas tous les matins de manière formelle sur leur lieu de travail, leur labeur quotidien, souvent intensif, toujours stressant, reste du domaine de l’intangible, comme ignoré par une société ne reculant néanmoins jamais à quantifier et à évaluer quand ça l’arrange.

Lire la suite...

 

Des grands groupes annoncent s'engager contre le sexisme dans la pub

 
Lu dans Romandie.com
 
Cannes - Une dizaine de grandes entreprises, parmi lesquelles la chinoise Alibaba, la française Publicis et l'américaine Google, vont s'engager dans la lutte contre les stéréotypes dans la publicité, a annoncé mardi le groupe Unilever, à l'origine de cette initiative.
 
Lire la suite...

Pourquoi venir au CLAFV ?

C’est un réseau particulièrement doté en compétences féminines, qui permet des échanges très enrichissants ; une véritable interface de la vie civique, entre vie économique, politique et société en évolution.

Le CLAFV regroupe un très grand nombre de femmes par le canal de ses 40 membres collectifs et plus de 50 membres individuelles.

Toute association et personne qui adhère aux buts statutaires et en fait la demande peut devenir membre du CLAFV.

Devenir membre